Un théâtre du monde

Jean-Yves Lenoir, L’Homme au pliant de toile · 14 avril 2017

Lisant L’Homme au pliant de toile, j’étais sous l’emprise d’un doux envoûtement. Peu de livres contemporains me procurent une belle expérience de lecture ; celui-ci l’a fait, je veux en parler.

L’existence du personnage principal, un homme qui ne se sépare jamais de son pliant de toile, est illustrée par des épisodes dont on ne peut établir la chronologie. Ces épisodes le montrent dans la posture qu’il a choisi d’adopter au quotidien, posture de spectateur admiratif ou curieux, de réorganisateur de la… Lire la suite

Réussissez votre vie, devenez Romain

Marcus Sidonius Falx et Jerry Tonner, Libérez le Romain qui est en vous · 31 mars 2017

Et si les Romains avaient écrit des ouvrages de développement personnel ? Peut-être que cela aurait ressemblé à Libérez le Romain qui est en vous de « Marcus Sidonius Falx avec Jerry Toner » — c’est-à-dire, on l’aura compris, de Jerry Tonner inventant un personnage. L’auteur, Fellow et directeur d’études à Cambridge, spécialiste de l’histoire romaine, se plaît à imaginer les conseils que donneraient un Romain de l’aristocratie à un « barbare » (un non-Romain) qui souhaiterait parvenir ; de là se développe une double rhétorique : d’une… Lire la suite

Invitation à chanter

Barnabé Janin, Chanter sur le livre, Manuel pratique d’improvisation polyphonique de la Renaissance · 17 mars 2017

L’art de l’improvisation a longtemps fait partie de ce qui était attendu d’un musicien « savant » ; l’improvisation seul, en particulier au clavier, bien sûr, mais aussi à plusieurs… et pas seulement sur une basse obstinée. La pratique de l’improvisation polyphonique demeure fondamentale jusqu’au xvie siècle. Un savoir-faire perdu ? Pas tout à fait : quelques ensembles (comme Obsidienne) perpétuent encore cette tradition, et le présent ouvrage propose à ses lecteurs de les initier à cette technique selon les règles en usage aux… Lire la suite

La fresque des auteurs

Gérard Cartier, Cabinet de société · 10 mars 2017

Ce recueil est divisé en sections ayant pour titres les numéros des siècles selon une succession chronologique. Il cligne de l’œil à Lagarde et Michard, mais la connivence s’arrête là. Ce n’est ni une collection nationale — les auteurs étrangers y sont convoqués comme les français — ni une collection d’extraits. C’est plutôt la fresque du peuple des auteurs, des figures d’auteurs que le peintre place dans la composition en ménageant autour de chacune un espace permettant son identification. Invités… Lire la suite

Entre Chateaubriand et Casanova

Ramón del Valle-Inclán, Sonates. Mémoires du marquis de Bradomín et autres textes inédits · 7 decembre 2016

Celui qui aurait souhaité devenir le second manchot de la littérature ibérique (après Cervantès, bien entendu) n’est guère vraiment parvenu à son but en dehors des frontières de l’Espagne, et peu de gens, en France, hormis les hispanistes, connaissent Ramón del Valle-Inclán. Cadet d’Huysmans, contemporain de Proust, il s’inscrit à plein dans une sensibilité « fin de siècle » et a eu le goût de l’auto-fiction : le personnage principal des Sonates, sous-titrées « mémoires du marquis de Bradomín », possède bien des traits de… Lire la suite

Lire l’opéra

Giovan Francesco Busenello, Delle ore ociose / Les Fruits de l’oisiveté · 14 novembre 2016

Qui avait lu la monographie de Jean-François Lattarico consacrée à Giovan Francesco Busenello parue en 2013 ne pouvait que vouloir se plonger, enfin, dans l’œuvre du poète et dramaturge vénitien : voilà que l’occasion en est offerte avec la parution du recueil contenant les cinq livrets d’opéra de Busenello mis en musique : Gli Amori di Apollo e Dafne (par Cavalli, 1640), La Didone (par le même, 1641), L’Incoronazione di Poppea (Monteverdi, 1642), La Prosperità infelice di Giulio Cesare dittatore (Cavalli, musique… Lire la suite

Quand Gourmont professe la stylistique

Remy de Gourmont, Esthétique de la langue française & autres essais · 8 novembre 2016

Il y a en France, depuis le Moyen Âge, une véritable tradition de ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui les traités de stylistique : on a écrit, dès le viie siècle, des arts poétiques en latin, et la Renaissance fut, encore davantage peut-être, une période de réflexion sur la langue, l’usage des mots, la manière de faire des vers, ce dont témoigne le très utile volume des Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance (Le Livre de Poche). La tradition… Lire la suite

Invitation à la littérature médiévale

Michel Zink, Bienvenue au Moyen Âge · 5 novembre 2016

Durant l’été 2014, l’éminent médiéviste Michel Zink livra sur France Inter une série de quarante chroniques de trois minutes. Bienvenue au Moyen Âge est la version écrite de ces chroniques. Bienvenue au Moyen Âge n’est pas à un livre de vulgarisation sur l’histoire du Moyen Âge, tordant le cou à divers préjugés, un de ces livres agaçants qui viennent vous expliquer à quel point on a tort d’appeler cette époque « Moyen Âge », d’utiliser des expressions comme « On n’est plus au… Lire la suite

Le Poutine sans peine

Michel Eltchaninoff, Dans la tête de Vladimir Poutine · 24 septembre 2016

Dès les premières lignes de ce petit livre, lignes que l’on retrouve presque exactement sur la quatrième de couverture, on est intrigué et l’on désire en savoir plus, tant la situation évoquée est, comme le note l’auteur même du livre, burlesque :

« Janvier 2014, en Russie, les hauts fonctionnaires, les gouverneurs, les cadres du parti Russie unie reçoivent un singulier cadeau de Nouvel An de la part de l’administration présidentielle : des ouvrages de philosophie ! […] Si Gogol revenait, il décrirait ces… Lire la suite

Heurs et malheurs de l’être-deux

François Jullien, Près d’elle. Présence opaque, présence intime · 23 aout 2016

Ravages de la coprésence : être « près d’elle », c’est, à la longue, se satisfaire de la banalité du quotidien, s’encrasser dans l’habitude, se figer dans la routine. Construire un habitus de platitude. L’être-deux meurt de ne point être fréquemment renouvelé, aéré, remotivé. C’est à ce problème de la présence de « l’Autre » que s’est attelé le philosophe sinologue François Jullien, tentant de trouver une solution aux sables mouvants de la quotidienneté évidente. Manuel de recettes, d’astuces, de conseils ? Aucunement, et fort heureusement… Lire la suite

Chantons le grand Colin

Benoît Dratwicki, La Musique à la cour de Louis XV. François Colin de Blamont (1690–1760) : une carrière au service du roi · 20 aout 2016

Pour l’art lyrique français, la période qui sépare la mort de Lully (1687) de l’avènement de Rameau (1733) semble une sorte de désert sinistré pendant lequel on n’aurait produit que des œuvres médiocres incapables de se maintenir au répertoire et indigne de l’intérêt de la postérité. La réalité est, bien sûr, plus complexe, et La Musique à la cour de Louis XV. François Colin de Blamont (1690–1760) : une carrière au service du roi de Benoît Dratwicki, par ailleurs directeur artistique du… Lire la suite

Ceux qui restent

Kasumiko Murakami, Et puis après · 2 aout 2016

Voilà un livre qui aurait pu être moralisateur et apitoyant. Il n’en est rien. Et puis après retrace ce que furent le tsunami du 11 mars 2011 et la période qui l’a suivi en adoptant divers points de vue de ceux qui l’ont vécu, sur place, et non pas celui de la classe dirigeante ou de la communauté internationale — on devrait dire, sans doute, « les points de vue des victimes », mais justement, il n’y a pas ici de victimisation.… Lire la suite

Traversée des âmes

Jean-Luc A. d’Asciano, L’Esprit des ronces · 13 juillet 2016

L’Esprit des ronces est un recueil de huit nouvelles, dont cinq furent publiées précédemment dans diverses revues. Comme le laisse présager cet aspect de leur histoire, ces textes sont variés en termes de genres, de registres et de tons. Ils forment donc un recueil hétéroclite. N’en déplaise à certains éditeurs, je n’ai pas l’impression qu’un auteur me manque de respect, se moque de moi, quand il expose à mes yeux de lectrice la variété de ses talents. Le recueil est… Lire la suite

Petit livre

Frans C. Lemaire, Dimitri Chostakovitch : les rébellions d’un compositeur soviétique · 27 juin 2016

La bibliographie sur Chostakovitch est assez inégale : elle demeure assez fragmentaire en français alors qu’elle est surabondante en anglais ; ainsi, on manque, dans notre langue, d’ouvrages proposant de véritables pistes d’analyses des œuvres et qui prennent en compte les découvertes les plus récentes. On a pu croire de prime abord que le petit livre de Frans C. Lemaire, spécialiste de la musique à l’époque soviétique, viendrait combler ce manque. Son titre, en effet, portait à le croire, et la quatrième de… Lire la suite

Un Odieux Connard dans votre bibliothèque

L’odieux connard, La Vie c'est bien, le cynisme c’est mieux · 23 juin 2016

Il y a maintenant presque un an, je bravais la foule et traversais le centre-ville de Rennes, jour de grande braderie, pour me rendre à une séance de dédicaces dans une librairie près du parlement de Bretagne. Quoi, une séance de dédicace en plein centre-ville le jour de la braderie ? Mais quel genre de connard peut imposer une chose pareil ? me demandez-vous. Eh bien, pas n’importe quel connard : L’Odieux Connard !

Alors pour ceux qui ne le savent pas, l’Odieux Connard est… Lire la suite

Au royaume de Pierre Boulez

Pierre Boulez, Entretiens avec Michel Archimbaud · 14 juin 2016

Paru quelques mois à peine après la mort de Pierre Boulez, ce petit livre d’Entretiens de Pierre Boulez avec Michel Archimbaud prend de ce fait une allure quasi testamentaire. De fait, il constitue sans doute un résumé alléchant de la pensée du compositeur comme du chef d’orchestre, mais aussi plus généralement de l’artiste, en particulier dans ses rapports privilégiés à la peinture, et de l’homme, car on le suit à travers un dédale de figures comme Jean-Louis Barrault, Bruno Maderna,… Lire la suite

Le manuscrit des « souricières du diable »

Matthieu Paris, Le Moine et le Hasard : Bodleian Library, MS Ashmole 304 · 3 juin 2016

Le Moine et le Hasard : voilà un titre qui avait de quoi intriguer, attirer le lecteur. Sous cette désignation, c’est en fait le facsimilé d’un manuscrit du xiiie siècle, rédigé par Matthieu Paris (v. 1200–1259), qui est proposé au lecteur, le « MS Ashmole 304 » de la Bodleian Library. Le moine, c’est donc ce Matthieu Paris, polygraphe et illustrateur de talent, auteur d’une Historia Anglorum et d’une Vie de seint Thomas de Cantorbéry. Mais le hasard ? Il renvoie tout simplement au sujet… Lire la suite

Le claveciniste et le mémorialiste

Olivier Baumont, « À l’Opéra, monsieur ! » La musique dans les Mémoires de Saint-Simon · 30 avril 2016

Comme les correspondances, les œuvres des mémorialistes sont une source inestimable et souvent inépuisable d’informations, et c’est sans doute ce qui a fait le succès de Saint-Simon : ses Mémoires nous documentent autant qu’ils nous plaisent par leur écriture. Ils ont su allier la précision et la somme au talent littéraire, et c’est sans doute ce qui a attiré le claveciniste Olivier Baumont vers eux.

Que nous dit Saint-Simon de la musique ? Devant la masse que constituent les Mémoires (huit volumes en… Lire la suite

Les amours du prophète

R. K. Narayan, Le Guide et la Danseuse · 13 février 2016

Les éditions Zulma, depuis quelques années, remettent en avant les œuvres de R. K. Narayan (de son vrai nom Rasipuram Krishnaswami Narayanaswami), grand romancier indien de langue anglaise né en 1906 et mort en 2001. En 2012, la maison d’édition rééditait sous un nouveau titre le roman The Guide, paru en langue originale en 1958 et qui avait été publié en français par les éditions Belfond en 1990, déjà dans la traduction d’Anne-Cécile Padoux ici reprise. En septembre 2015, l’ouvrage a paru… Lire la suite

Un Borgia en manga

Fuyumi Soryo et Motoaki Hara, Cesare, il creatore che ha distrutto · 21 octobre 2015

Si l’on vous dit « Borgia », vous penserez peut-être à Victor Hugo (Lucrèce Borgia) ou à Donizetti (Lucrezia Borgia), au disque Lucrezia, la figlia del Papa Borgia de Patrizia Bovi et son ensemble Medusa, peut-être même à Nepi, puisque nous vous en avions parlé (et, bien sûr, vous ne ratez pas un article du Babillard), ou même à une série diffusée sur Canal+, mais il est peu probable que vous pensiez à un manga. Et pourtant, il… Lire la suite

Conversation à une voix

André Markowicz, Partages · 11 octobre 2015

Villipender les réseaux sociaux est aujourd’hui un lieu commun devenu si omniprésent et si agaçant qu’il ne vaut même plus la peine qu’on s’y arrête pour le réfuter. Pourtant, il ne fait aucun doute que l’entreprise d’André Markowicz suffirait à réfuter ces thèses dégoûtées : depuis mi-2013, il entretient régulièrement (tous les deux ou trois jours) ceux qui veulent bien le lire sur son profil de toutes sortes de sujets, depuis l’actualité internationale jusqu’aux partis-pris de traduction, en passant… Lire la suite

Pour en finir avec Régine Pernoud

Régine Pernoud, Pour en finir avec le Moyen Âge · 1 juin 2015

Le titre du bouquin ne m’avait pas trop plu : Pour en finir avec le Moyen Âge — veut-on en finir ? L’idée n’est guère jolie. Mais ayant croisé deux fois le livre, m’étant dit qu’un ouvrage accessible qui allait contre les idées reçues sur une période — quelle qu’elle soit d’ailleurs — et ce avec une certaine concision, je me suis laissé tenter. Las, mal m’en a pris.

En effet, dès la première page (la page 5, une fois passée le faux-titre… Lire la suite

Une somme

Nicolas Donin et Laurent Feneyrou (dir.), Théorie de la composition musicale au xxe siècle · 7 septembre 2014

Il y a des livres dont le seul aspect semble annoncer qu'ils feront date. Par ses deux imposants volumes, Théories de la composition musicale au xxe siècle fait partie de ceux-là : un peu plus de 1800 pages, huit grandes parties, 66... on ne sait s'il faut dire articles ou chapitres et à peine moins de collaborateurs — l'entreprise, placée sous la direction de Nicolas Donin et Laurent Feneyrou, est colossale. Il faut dire que tenter d'embrasser en… Lire la suite

Un manque comblé

Clément Mao-Takacs (dir.), Tempus Perfectum, no 11, Kaija Saariaho : l’ombre du songe · 17 avril 2013

Kaija Saariaho (née en Finlande, en 1952, installée à Paris) est parmi les voix de la musique contemporaine l’une de celle qui séduit le plus, en particulier grâce au caractère très sensible, dépassant de loin les pures expérimentations sonores, de sa musique. Cependant, qui cherche un peu de documentation à propos de ses œuvres risque de voir son attente déçue, et de ne trouver en français qu’un numéro des Cahiers de l’IRCAM qui lui a été consacré… en 1994 !… Lire la suite