On a écouté

Les Grâces incomparables

L’anthologie musicale est un art difficile : qui choisir ? qui ne pas choisir ? dans quel ordre présenter les pièces ? D’autant plus difficile, peut-être, lorsqu’il s’agit de musique française pour clavecin du xviiie siècle, répertoire pour lequel existent déjà nombre d’anthologies et d’intégrales. Parmi cette discographie existante, l’on trouve peu… Lire la suite

¶¶¶¶ L’Apothéose de Couperin

Couperin lui-même avait imaginé qu’on pût jouer à deux clavecins l’Apothéose de Corelli et celle de Lully. « Je les exécute dans ma famille et avec mes élèves avec une réussite très heureuse, savoir, en jouant le premier dessus et la basse sur un des clavecins, et le second [dessus] avec… Lire la suite

¶¶¶¶ A Purcell Party

Abondamment pratiquée par les contre-ténors, la musique de Purcell est peu propice au star system qui les entoure souvent aujourd’hui. On ne s’étonnera guère, dès lors, que Tim Mead ne joue pas au divo dans ce programme où il est entouré des Musiciens de Saint-Julien — entouré véritablement puisque les pièces… Lire la suite

¶¶¶¶ Oser l’inouï

L’Ensemble Appassionato, créé il y a maintenant trois ans par le chef d’orchestre Mathieu Herzog, ancien altiste du Quatuor Ébène, sort son premier enregistrement.

Écrites en deux mois, les trois dernières symphonies de Mozart sont un chef-d’oeuvre, une entité complexe dans laquelle les tonalités qui se succèdent interpellent par leur signification… Lire la suite

On y était / on y sera

L’adulte qui jouait

Des musiciens de l’Ensemble Appassionato dirigé par Mathieu Herzog, récemment salué pour son enregistrement des trois dernières symphonies de Mozart, s’emparent de la Gran Partita K. 361 du même compositeur pour en faire un véritable concert-théâtre en coproduction avec le Centre de Musique de Chambre de Paris (dir. Jerôme… Lire la suite

London calling Bruxelles

Handel in Context — tel pourrait être le titre de ce concert où les Muffatti sont rejoints par deux contre-ténors. Il s’agissait, dans ce programme élaboré en grande partie par Pedro Octavio Díaz, d’évoquer le Caro Sassone, mais aussi ses collègues, ses amis, ses rivaux… Ainsi, on a pu entendre… Lire la suite

Ambronay rêve d’ailleurs

Pour cette dernière soirée (et avant-dernier jour) de son édition 2018, le festival d’Ambronay réunissait des artistes qui entretiennent un lien particulier avec lui : Sollazzo, déjà très remarqué, est un des ensembles associés du Centre culturel de rencontre , et on ne présente plus Mariana Flores aux festivaliers, tant ils… Lire la suite

On a lu

Les imprécations d’une hyène gourmande

Il est de ces livres qui, lorsqu’on les reçoit, sont reposés sur la table aussi vite qu’on les a ouverts ; alors, le temps fait son œuvre et les enterre sous des piles plus alléchantes. Puis, par miracle, on revient à celui que l’on avait abandonné, découragé ou agacé. Tel est… Lire la suite

« Honneur, honneur, honneur à la Folie  ! »

L’illustration de couverture est déjà étonnante. La quatrième de couverture annonce la couleur : « Ceci est un conte grivois. Vous y trouverez de la baise sans rime ni raison, des meurtres, des fessées, des mutilations, des trahisons, des sommets jusqu’ici inexplorés de grossièreté et de vulgarité, de même que des pratiques… Lire la suite

Nouvelles et réflexions diverses

Lettre ouverte à Jordi Savall, et ce qui s’ensuit

Le texte suivant est en fait constitué de trois « posts » par le violiste et violoncelliste Roberto Gini, ancien élève et collègue de Jordi Savall, publiés sur Facebook les 19, 21 et 23 juillet 2017, en réaction à une interview que Jordi Savall… Lire la suite

Les mineurs isolés étrangers valent-ils moins que les autres ?

Alors que les annonces de coupes budgétaires pleuvent au même rythme que celles d’arrivée de migrants, j’angoisse. J’angoisse pour les mineurs qui se trouvent dans ces bateaux qui échouent en mer. Ces mineurs que nous sommes censés protéger mais pour lesquels il n’y a plus de place, plus d’argent, plus… Lire la suite

On fait à manger

Mafalde corte con Zucchine e Gamberetti

On dit toujours force mal des réseaux sociaux, mais sans Instagram, peut-être n’aurais-je jamais connu cette recette qui, disons-le tout net, nous transporte à des cimes gastronomiques. C’est @flonot qui me l’a apprise et qui m’a autorisé à la transmettre à mon tour. Comme souvent avec la cuisine… Lire la suite

Crostata di ricotta romana con limone

Voici, pour le printemps ou l’été, pour les jours chauds ou les autres, un dessert italien assez léger mais très goûteux, et très facile à réaliser (le plus difficile, c’est de faire la pâte sablée : donc c’est très facile).

Liste des ingrédients ci-contre.

On prépare d’abord sa pâte sablée. Dans un saladier… Lire la suite